Former une personne complète


L’institut Islam actuel accueille chacun dans sa différence et son originalité et il rappelle à chacun qu’à l’origine, nous avons un Dieu commun, nous faisons partie d’une seule et même famille humaine, nous avons une sagesse commune à réaliser dans notre vie.

L’institut Islam actuel vise à former une personne complète et équilibrée, animée du désir de plaire à Dieu, d’une quête de justice et de vérité, de courage et de bienveillance, du désir de servir le Bien commun, porteuse d’une connaissance générale du monde et de la sagesse universelle que Dieu nous invite à réaliser dans la vie.

Il s’inspire du Coran qui invite la famille humaine à se fédérer autour d’une connaissance juste du monde et de la sagesse nécessaire pour faire de notre vie sur Terre une vie bonne, animée par le sens de la vertu et de la justice, au service de Dieu donc du Bien commun.

Ici, la formation est plus qu’une simple information : c’est un chemin à travers lequel chacun peut grandir et contribuer à rendre son monde meilleur. C’est pourquoi l’institut développe une façon de former qui repose sur deux piliers :

· Comprendre le monde
· Faire marcher le Coran dans la vie personnelle et collective.

Comprendre le monde

Comprendre l’islam, c’est-à-dire comprendre Dieu, l’Homme, la nature, le monde visible et invisible, le sens de l’Histoire, l’avenir de la famille humaine, le monde d’aujourd’hui, les grandes tendances et les défis auxquels nous devons faire face ensemble, la voie vers la sagesse et vers le changement…

Comprendre nécessite de se frotter à la lecture des grands textes qui est un travail parfois difficile mais qui est le meilleur chemin pour développer son discernement. Le fast-food intellectuel – les vidéos de 2mn, les tweets, les images et les citations… – n’a pas le pouvoir de former un esprit sain.

Comprendre nécessite de s’entourer de personnes qui s’encouragent mutuellement à rechercher la vérité et à partager leurs connaissances en réseau. Comprendre nécessite de s’entourer de personnes plus expérimentées et plus sages que soi.

Mais il ne suffit pas de comprendre : encore faut-il développer une connaissance utile. Mais il ne suffit pas de développer une connaissance utile : encore faut-il que la connaissance soit juste, éthique, au service d’un projet qui sert le Bien commun.

C’est dans ce chemin vers la compréhension juste et au service du Bien commun que l’institut Islam actuel veut accompagner les étudiants.

Faire marcher le Coran dans la vie personnelle et collective

L’institut Islam actuel vise à former des personnes solides, tournées vers les autres, capables de s’orienter dans un monde complexe : des personnes qui s’engagent.

La formation à l’islam se vit à travers les relations avec les autres, autour d’un repas, d’une discussion, de la pratique d’un art ou d’un sport, d’un besoin de conseil ou d’entraide, d’un service, d’un conflit à traiter ou d’un projet à mener… L’initiation à l’islam et à la sagesse du Coran doit se vérifier dans les relations et les situations les plus concrètes, à l’institut, entre étudiants, en famille, à la mosquée, dans la vie de quartier et en société… Pas d’islam, pas de spiritualité, pas de sagesse, pas d’épanouissement personnel sans l’engagement concret à pratiquer le don de soi, la fraternité, la bienveillance mais aussi l’esprit critique et la justice.

Telle est la voie que le prophète Muhammad (paix sur lui) a enseignée et concrétisée. En ce sens, un jour, on a interrogé Aïcha (que Dieu soit satisfait d’elle) au sujet de son mari (le prophète Muhammad, paix sur lui) : comment est-il dans la vie quotidienne ? Il est à l’image d’un Coran en marche. Lorsqu’on le regarde, on voit le Coran en marche. Car il passe son temps à faire marcher le Coran dans sa façon de sentir, de voir, d’être et d’agir avec les autres.

Suivre l’exemple des prophètes (paix sur eux tous), c’est se mettre au service de Dieu ; c’est se mettre au service du Bien commun dans toutes les situations de la vie : redonner le sourire et la joie autour de soi, aider celui qui est en difficulté, exercer son jugement critique, rétablir la justice, utiliser son pouvoir (son intelligence, son autorité, son réseau, sa richesse…) avec sagesse, pour faire le Bien…